Accueil  >  Librairie  >  Rapports et expertises

Rapports et expertises

Radioprotection de l'homme

Améliorer la sécurité des traitements en radiothérapie en développant une culture de sûreté

A la suite des déclarations d’accidents en radiothérapie faites en et, l’IRSN a mené une étude sur la sécurité des traitements en radiothérapie et sur l’utilisation et l’adaptation pour le domaine médical de la démarche d’analyse de sûreté développée pour les installations nucléaires.

De cette étude, il ressort six axes d’investigation :
- doter les services de radiothérapie d’un véritable référentiel de sûreté ;
- renforcer la robustesse de l’organisation des services de radiothérapie ;
- améliorer la sûreté intrinsèque des équipements et logiciels ;
- améliorer la sûreté d’exploitation des équipements et logiciels ;
- améliorer la gestion des compétences ;
- renforcer le retour d’expérience local, national et international sur les incidents et accidents.

L’enseignement marquant de cette étude est l’apport pouvant être tiré de l’adaptation des concepts et méthodes de l’analyse de sûreté aux spécificités de la radiothérapie, en prenant en compte l’organisation du travail collectif, les coopérations entre acteurs issus de métiers différents ainsi que les interactions entre acteurs et systèmes techniques au cours des traitements, lors de la mise en service et lors des contrôles périodiques.

- Télécharger le rapport « Améliorer la sécurité des traitements en radiothérapie en développant une culture de sûreté » (document PDF)

 

La radioprotection des travailleurs : Bilan IRSN des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants

L’IRSN présente un bilan complet des résultats de la surveillance des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants exercée par les organismes de dosimétrie . Le bilan porte sur tous les secteurs d’activité y compris, de façon exhaustive pour la première fois en, celui de la défense. Il conclut à une stabilité des doses externes individuelles moyennes sur l’ensemble des effectifs surveillés et une diminution des dépassements de limite réglementaire de dose (Lire le communiqué de presse).

- Télécharger le rapport « La radioprotection des travailleurs : Bilan IRSN des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants » (document PDF)


Surveillance de l'environnement

Le radon, synthèse des connaissances et résultats des premières investigations en environnement minier

Ce rapport, établi dans le cadre de l’accord de partenariat scientifique entre l’IRSN et l’INERIS, fait partie du programme d’appui technique de l’INERIS au MEEDDAT relatif à la gestion de l’après-mine.

Après une présentation des propriétés du radon et des effets sanitaires qu’il peut induire, le document aborde les différentes techniques disponibles pour la mesure du radon. Les aspects dosimétriques et réglementaires sont ensuite présentés.
Le document traite alors plus particulièrement du radon en environnement minier, notamment en présentant les différentes sources d’exposition possibles. La partie correspondante est illustrée par quelques cas concrets issus de la bibliographie et des études menées par l’INERIS dans certains grands bassins miniers français. Enfin, la dernière partie présente les mécanismes d’entrée du radon dans les bâtiments et les techniques de remédiation associées.

- Télécharger le rapport « Expertise globale du bilan décennal environnemental d'AREVA NC - 3ème partie : réutilisation de stériles miniers dans le domaine public ».


Sûreté nucléaire

Usine MELOX de Marcoule - Incident du 3 mars relatif au non-respect d’exigences de sûreté-criticité lors de la réception d’un échantillon de matière fissile

Un incident est survenu le 3 mars dans le laboratoire de l’usine MELOX. Il a concerné les modalités de gestion des masses de plutonium sur lesquelles repose la prévention des risques de criticité. Classé au niveau 1 de l’échelle INES par l’exploitant, il a été reclassé au niveau 2 par l’ASN du fait du « non-respect de plusieurs exigences de sûreté » (lire le communiqué de presse de l’ASN).

L’analyse de l’IRSN montre que cet incident ne pouvait pas conduire à un accident de criticité compte tenu des actions réalisées par les opérateurs et des marges prises pour définir les limites d’exploitation. Toutefois, il a résulté de deux dysfonctionnements significatifs qui doivent être traités au titre du retour d’expérience en vue d’améliorer la prévention des risques de criticité dans l’usine.

- Télécharger la note d’information technique de l’IRSN « Usine MELOX de Marcoule - Incident du 3 mars relatif au non-respect d’exigences de sûreté-criticité lors de la réception d’un échantillon de matière fissile ».


Sommaire

Radioprotection de l'homme

 

Sûreté nucléaire

 

Surveillance de l'environnement

 


Consulter les rapports et expertises publiés au cours de l'année :