Accueil  >  Protection de l'environnement

Protection de l'environnement

Mesurer les éléments radioactifs d'origine naturelle ou artificielle à bas niveau d'activité

Pour vous aider à maîtriser les risques de contamination radioactive dans l’environnement et dans la chaîne alimentaire, l’IRSN, spécialiste de l’analyse radiologique, réalise des prestations de mesures couvrant une gamme étendue de composés radioactifs de faible activité.

 Photo IRSN


Nous contacter

Adresse postale :
Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire
DEI/STEME
Jean-Louis Picolo

Boîte postale 35
31, rue de l’écluse
78116 Le Vésinet Cedex

Nos moyens

L’IRSN dispose de moyens métrologiques répartis sur environ 4000 m2 de laboratoires, dont certains sont spécifiquement conçus pour la détection des très faibles activités. Deux spectromètres gamma “très bas bruit de fond” sont implantés dans le laboratoire souterrain du tunnel de Modane.


Nos références

■ Plus de 30 années d’expérience dans le domaine de la surveillance de l’environnement.

■ Plus de 100 000 résultats d’analyse par an ;

■ Accréditation COFRAC ;

■ Participation aux instances normatives nationales et internationales (ISO).


Les prestations proposées par l'IRSN

L’Institut réalise des mesures d’éléments radioactifs naturels ou artificiels de faible activité.

Nos prestations concernent :

■ les matrices issues de l’environnement :
- échantillons solides (sol, sédiments, sables, faune, flore, éléments divers),
- échantillons liquides (eaux de mer, eaux douces, eaux de rejet…),
- aérosols-air ;

■ les effluents de procédés :
- effluents hospitaliers,
- effluents industriels.

Ces mesures sont réalisées, le cas échéant, après séparations chimiques et concentrations par des techniques spécifiques aux différents éléments présents dans les matrices.


Nos équipements

Microscope �lectronique � balayage

Microscope électronique à balayage

Moyens de traitement des échantillons

La séparation ainsi que la concentration des radionucléides sont réalisées à partir de protocoles radiochimiques spécifiques et de matériels tels que :
- des étuves, des fours et des bombes à combustion;
- des broyeurs, des tamiseurs, des presses à enrober ;
- des évaporateurs automatiques, des lyophilisateurs.


Moyens d’analyses chimiques des solutions

Ces analyses s’appuient sur des techniques :
- de chromatographie ionique en phase liquide ;
- de spectrométrie de masse ICP/MS ;
- de spectrométrie d’absorption atomique ICP/AES ;
- de spectrofluorimétrie laser à résolution temporelle ;
- de fluorimétrie ;
- de spectrométrie de masse par accélérateur (l’IRSN est partenaire du LMC14 de Saclay).


Moyens d’analyses physiques des solides

Pour ces analyses, nous disposons :
- d’un microscope électronique à balayage couplé à deux spectromètres (EDS et WDS) ;
- d’un granulomètre laser ;
- d’un appareil de mesure de surface spécifique BET.


Moyens de mesure radiologiques

L’IRSN dispose d’un plateau technique composé de :
- 42 spectromètres gamma (37 détecteurs GeHp, 5 détecteurs NaI dont 1 NaI puits) ;
- 7 spectromètres gamma très bas bruit de fond ;
- 108 spectromètres alpha (102 à base de détecteurs PIPS, 6 détecteurs chambre à grille) ;
- 60 compteurs bêta bas bruit de fond ;
- 17 compteurs à scintillation liquide ;
- 47 compteurs à scintillation solide.