Accueil  >  Sûreté des installations

Sûreté des installations

Evaluer le comportement de matériaux et d'équipements sous irradiation

Pour vous permettre de caractériser, contrôler ou homologuer vos équipements destinés à fonctionner sous irradiation, l’IRSN vous propose des prestations d’études et d’essais représentatives des situations extrêmes que vous souhaitez étudier.

Photos IRSN


Nos moyens

L’IRSN dispose, sur le site de Saclay, d’une cellule d’irradiation panoramique au cobalt 60, dénommée IRMA, permettant l’étude des mécanismes d’interaction rayonnement/matière et plus particulièrement de la réponse et de la dégradation des matériaux, composants et systèmes sous rayonnement gamma.


Nos références

Plus de 30 années d’exploitation de la cellule IRMA pour le compte des principaux acteurs de l’industrie nucléaire (CEA, COGEMA, FRAMATOME, fabricants de systèmes de détection de rayonnements, etc.).


Les prestations proposées par l'IRSN

Nous nous chargeons :

■ de mettre en oeuvre les essais d’irradiation de matériaux ou d’équipements, dans le cadre d’études sur leur tenue à la dose et/ou au débit de dose ;

■ de répondre aux demandes spécifiques telles que :

  • la réalisation de montages d’essais,
  • le suivi et l’interprétation d’essais,
  • la mise en oeuvre d’essais immobilisant les sources sur une longue période et/ou nécessitant des interventions lourdes.

 

Nos essais sont réalisés dans un environnement exempt de toute contamination.


L'irradiateur IRMA

La cellule IRMA permet, dans un environnement exempt de contamination, d’effectuer des expositions panoramiques au rayonnement gamma dans des configurations géométriques très variées (important volume interne) et de façon très souple (accessibilité accrue et mise en oeuvre rapide et sécurisée).

Dispositif d'essais � T�l�manipulation en zone interne IRMA

Dispositif d'essais – Télémanipulation en zone interne IRMA


Déroulement d'une campagne d'essais

Une campagne d'irradiation se déroule typiquement selon les étapes suivantes :

■ réunions préparatoires avec les clients : définition du programme d’essais, en particulier activité nécessaire, géométrie d'irradiation, en fonction des débits de dose et des durées d'irradiation spécifiées ;

■ calcul des distances théoriques des objets irradiés par rapport aux sources au moyen du logiciel MicroShield® V.5.05 ;

■ réalisation d'une "débitmétrie d'approche" au moyen de fantômes ou de maquettes fictives des objets à tester ; cette méthode permet d'ajuster finement les distances d'irradiation afin d'obtenir les débits de dose souhaités ;

■ rédaction, après réalisation des essais, d'un compte rendu relatif à la campagne d'irradiation comportant : la description dela géométrie du dispositif expérimental, les résultats de la débitmétrie d'approche, la chronologie des expositions et les résultats de dosimétrie qui en découlent, le descriptif des sources et des moyens de mesure, éventuellement les relevés de paramètres physiques (température, etc.).


CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Activité : 1310 TBq de cobalt 60 sous forme de sept sources scellées type "crayon" ; débits de dose d'environ 20 kGy/h.

Accessibilité de la cellule : volume interne 24 m3 ; porte blindée motorisée (1,2 x 2 m, 14 t) équipée d'un barillet (Ø 0,34 m) pour l'accostage d'emballages horizontaux ; trappe de toit (1 x 1,5 m), traversées de cellule (Ø 0,15 m), bouchons et toboggan pour l'instrumentation des essais.

Servitudes de l'installation : hall équipé d'un pont roulant de 15 t ; unité de levage interne de 0,5 t ; télémanipulateurs "maîtreesclave" (9 et 23 daN).

Métrologie : débitmétrie/dosimétrie gamma PTW–Freiburg avec chambres d'ionisation de 0,1 cm3 à 1 dm3 (matériel étalonné COFRAC, couramment employé en radiothérapie) ; dosimètres alanine sur demande ; large gamme de fantômes / maquettes de débitmétrie d'approche.
Enregistrement permanent des paramètres physiques en cellule (humidité, température, etc.).

Ventilation : soufflage et extraction (10 renouvellements/h) avec double étage de filtration.

Sécurité : contrôle-commande bâti autour d’un automate analysant les signaux des capteurs et permettant d’autoriser, selon les cas, le fonctionnement des divers actionneurs (porte, verrouillage,…).
Par ailleurs, l’installation est dotée de trois voies gamma qui surveillent en permanence l’ambiance du hall.


 

Adresse postale :
Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire
DSU/SERAC
Laurent Roux

Saclay
Boîte postale 68
91192 Gif-sur-Yvette Cedex