Accueil  >  Protection de l'environnement

Protection de l'environnement

Intercomparaisons de mesures de la radioactivité dans l'environnement

La surveillance de la radioactivité dans l'environnement est l'une des missions de l'IRSN qui assure la gestion du réseau national de mesure de la radioactivité dans l'environnement prévu par l'article R.1333-11 du code de la santé publique. Pour être membre du réseau, les laboratoires doivent être agréés par les ministères chargés de la santé et de l'environnement.

Pour prétendre à cet agrément, les laboratoires doivent, en complément d'un dossier de demande d'agrément à transmettre à l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), se soumettre périodiquement à des essais d'intercomparaison organisés par l'IRSN

 

cofracL'IRSN est accrédité par le COFRAC (organisme français d'accréditation) pour l'organisation d'essais inter laboratoires.

Télécharger la fiche


Qu'est-ce qu'une intercomparaison ?

Les comparaisons interlaboratoires, organisées par l’IRSN dans le cadre de l’arrêté du 27 juin, ont pour but d’apprécier la qualité et la fiabilité des mesures effectuées par les différents laboratoires participants. Il s’agit de tests d’aptitude où les résultats obtenus par les laboratoires sur des échantillons identiques sont comparés à une valeur de référence. Ils concernent la mesure de radionucléides émetteurs beta et gamma, émetteurs beta purs et émetteurs alpha artificiels, ainsi que les radionucléides des chaînes naturels de l’uranium, du thorium et du radium et de l’uranium pondéral. Pour ces tests nationaux, l’IRSN se charge de la préparation des échantillons, de la détermination desvaleurs de référence et de l’exploitation des résultats.


Les différents types d’essais interlaboratoires sont programmés par matrice et par catégorie de mesure radioactive en fonction d’une grille des catégories d’agrément des laboratoires de mesure de la radioactivité de l’environnement défini en annexe I de l’arrêté cité ci-dessus.


On distingue ainsi :

  • 6 familles de matrices environnementales : les eaux, les sols, les matrices biologiques, les aérosols, les gaz et le milieu ambiant,
  • 17 catégories de mesure radioactive

Modalités de traitement des résultats des intercomparaisons

A l'issue des essais interlaboratoires, les résultats transmis par tous les laboratoires font l'objet d'un traitement statistique par l'IRSN.

Après élimination des valeurs aberrantes à l'aide des tests de Dixon et/ou de Grubbs, puis vérification de la distribution normale des résultats avec le test de Shapiro, différentes grandeurs représentatives de l'ensemble des résultats des laboratoires sont calculées comme :
• la valeur moyenne,
• la valeur médiane,
• l'écart type entre les laboratoires et son intervalle de confiance.

Les résultats de chaque laboratoire sont ensuite évalués individuellement à travers plusieurs critères techniques.

Seuls deux laboratoires organisent en France des intercomparaisons : l'IRSN pour des échantillons dont les niveaux de radioactivité sont proches de ceux rencontrés dans le milieu naturel, etle Laboratoire national Henri Becquerel (LNHB) pour les solutions de concentrations plus élevées.

Chaque année, environ une trentaine de laboratoires participent aux intercomparaisons de mesure, qui servent à la délivrance des agréments des ministères chargés de la santé et de l'environnement prévus par l'article R.1333-11 du code de la santé publique. La liste des laboratoires agréés est alors publiée au journal officiel de la République française.

L'IRSN organise également des intercomparaisons aux niveaux européen et international, qui permettent aux participants de tester la qualité et la fiabilité de leurs mesures, et éventuellement d'améliorer leurs techniques d'analyse. En effet, l'Institut a été désigné par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme Centre International de Référence pourles mesures de radioactivité de l'environnement, à la suite de l'OPRI qui avait reçu ce label dès 1969.

Depuis cette date, près de 60 intercomparaisons ont été réalisées, portant principalement sur des échantillons de l'environnement ou des denrées alimentaires, contaminés par les retombées des essais nucléaires atmosphériques ou de l'accident de Tchernobyl.

Planning prévisionnel des essais jusqu'en

Consultez le site de l'ASN pour connaître la liste des laboratoires agrées pour les mesures de radioavtivité de l'environnement ou avoir des précisions sur lesdossiers de demande d'agrément.