Accueil  >  L'accident de Three Mile Island et...

L'accident de Three Mile Island et ses enseignements pour la sûreté des centrales nucléaires en France

Sommaire

Le 28 mars 1979, à la centrale nucléaire de Three Mile Island en Pennsylvanie (Etats-Unis), une série de défaillances matérielles et humaines provoquaient la fusion partielle du cœur du réacteur nucléaire.

Trente ans après, l’IRSN propose un dossier qui revient sur les causes de cet accident et détaille les nombreuses leçons qui en ont été tirées pour améliorer la sûreté des centrales nucléaires dans le monde.  

1- Introduction

2- L’accident de Three Mile Island

2.1 Un cumul de défaillances
2.2 Une application des consignes en vigueur mais avec de fausses informations
2.3 Un manque d’informations sur l’état du cœur
2.4 Fusion du combustible puis remise en service de l’injection de sécurité
2.5 Les conséquences de l’accident sur la population

3- Quatre mois après l’accident : les enseignements tirés

3.1 La conduite des installations nucléaires
3.2 Le confinement des substances radioactives
3.3 L'expérience tirée de l'exploitation des centrales nucléaires
3.4 La mise en place des plans d’urgence en France

4- Six ans après l’accident : un suivi régulier des modifications et un programme expérimental conséquent

4.1 Les procédures hors dimensionnement
4.2 Les procédures ultimes
4.3 Une nouvelle approche pour la conduite des installations
4.4 Exigences relatives aux matériels utilisés lors de l'application des procédures de conduite
4.5 Bilan des études et modifications entreprises par Electricité de France
4.6 Les programmes de R&D de l’IRSN
4.7 La gestion des situations d’urgence

5- Sept ans après Three Mile Island : l’accident de Tchernobyl souligne les difficultés de la gestion « post-accidentelle »

6- Quinze ans après l’accident : analyse systématique des accidents graves

6.1 La R&D continue
6.2 Les EPS se développent
6.3 Lancement du Projet EPR
6.4 L’approche par états est progressivement généralisée pour la conduite des réacteurs en France
6.5 La gestion d’un accident de fusion du cœur se précise
6.6 L’étude systématique des accidents graves

7- Aujourd’hui, trente ans après l’accident

7.1 La place de l’homme
7.2 L’importance des évènements précurseurs
7.3 L’étude des accidents graves
7.4 Le réacteur EPR
7.5 La gestion des situations d’urgence

8- Conclusions

 

Un dossier rédigé par :
- G. Cenerino, F. Pichereau, E. Raimond, M. Dubreuil, L. Esteller, C. Pignolet, F. Bigot, P. Quentin IRSN/DSR
- R. Gonzalez, B. Clement IRSN/DPAM
- K. Herviou IRSN/DEI